Le biofioul F30 arrive sur le marché en juillet

Ce vendredi 1er juillet 2022, entre en vigueur le décret n°2022-8 relatif aux équipements thermiques. Ce décret plafonne le niveau des émissions de gaz à effet de serre des matériels de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire neufs.

Les chaudières neuves devront utiliser du biofioul F30

Ainsi, en vertu de ce décret, le biofioul F30 devra obligatoirement alimenter  toutes les chaudières neuves installées sur la base de devis engagés à partir du 1er juillet. De nombreux modèles de matériels de chauffage biocompatibles F30 sont disponibles. En effet, une quinzaine de matériels – chaudières, brûleurs et PAC hybrides – sont déjà commercialisés. En outre, d’autres références viendront bientôt compléter l’offre de matériels biocompatibles F30 (retrouvez toutes les informations sur les matériels biocompatibles ici).

Les chaudières en service peuvent être adaptées… sans obligation!

Rappelons que le décret « Equipements thermiques », paru début janvier, ne concerne que les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire neufs. Ainsi, les chaudières fioul actuellement en service peuvent continuer à fonctionner au fioul domestique traditionnel. Elles peuvent être entretenues et réparées, sans limitations dans le temps. Toutefois, une chaudière actuelle pourra utiliser du biofioul F30, mais sans obligation. Pour cela, il sera nécessaire de changer le brûleur et d’adapter la ligne d’alimentation de la chaudière. Dans tous les cas, il est indispensable de faire vérifier auparavant la compatibilité de sa chaudière par un professionnel du chauffage.

Le F30, biocombustible liquide à 30% d’Emag

Le biofioul F30 contient, sur une base de fioul domestique, jusqu’à 30% d’ester méthylique d’acide gras (Emag), prioritairement du colza. Ce biocombustible liquide est donc un nouveau produit énergétique. C’est le fruit de 4 années de travail collaboratif de la filière biofioul, emmenée par la Fédération Française des Combustibles, Carburants et Chauffage (FF3C).

Désormais, le F30 n’attend plus que l’arrêté autorisant sa mise sur le marché pour être déployé. Cet arrêté devrait être publié dans les prochains jours. Dès lors, le biofioul F30 sera distribué progressivement sur l’ensemble du territoire national. Vous pourrez trouver la liste des distributeurs de F30 sur le site biofioul.info dans le courant du mois de juillet. En effet, l’arrêté permettant la commercialisation de ce nouveau produit doit être publié avant la mise en ligne de la liste des distributeurs. Rendez-vous d’ici quelques jours!

Retrouvez le communiqué de la FF3C sur l’arrivée du biofioul F30 en juillet ici.

Des matériels biocompatibles F30 déjà disponibles

Les principaux fabricants de matériels de chauffage sont engagés dans la démarche biofioul. Sept marques leaders ont déjà commercialisé de nombreux modèles de chaudières, brûleurs et pompes à chaleur hybrides biocompatibles F30. Découvrez-les…

Des constructeurs engagés

Les principaux fabricants de matériels de chauffage – chaudières, pompes à chaleur hybrides, brûleurs, … – sont engagés dans la démarche biofioul. Aussi, depuis plusieurs mois, les équipes de R&D s’activent pour mettre au point des modèles biocompatibles F30. Ainsi, sept marques, parmi les leaders du matériel de chauffage en France, ont déjà annoncé la commercialisation de gammes de matériels biocompatibles F30, labelisés « Biofioul ready F30 ». Il s’agit des marques : ATLANTIC – CHAPPÉE – CUENOD – DE DIETRICH – OERTLI – PERGE – WEISHAUPT.

Des matériels performants et innovants

Les matériels biocompatibles F30 dévoilés bénéficient des dernières innovations technologiques en matière de chauffage. Chaudières de Très Haute Performance Énergétique (THPE), appareils connectés, basses émissions de NOx, brûleurs modulants, … Les matériels proposés allient tous performances énergétiques et environnementales.

Découvrez la liste des premiers matériels biocompatibles F30 disponibles en téléchargeant le document ici.

Dans les jours et semaines à venir, de nombreuses références supplémentaires viendront enrichir l’offre de matériels biocompatibles F30. En effet, d’autres constructeurs de chaudières sont également engagés dans la démarche, tels que DOMUSA TEKNIK, VAILLANT ou encore VIESSMANN. Ainsi, ils présenteront leurs modèles biocompatibles F30 prochainement, de même que RIELLO qui développe actuellement une gamme de brûleurs F30.

Rappel : À partir du 1er juillet 2022 (date de signature du devis), les chaudières neuves installées en remplacement de chaudières fioul définitivement hors service, ou en première pose, devront obligatoirement être biocompatibles F30 et utiliser du biofioul F30. En effet, l’installation de chaudières traditionnelles fonctionnant au fioul domestique 100% fossile ne sera plus possible (lire le décret gouvernemental).

L’installation de chaudières « Biofioul ready F30 » est possible dès à présent. Ces chaudières fonctionnent indifféremment au fioul traditionnel ou au biofioul F30. Un simple réglage de débit est nécessaire pour basculer de l’un à l’autre. En anticipant la réglementation, vous pourrez donc opter librement pour l’un ou l’autre combustible.

 

Un nouveau document d’information sur votre chauffage

La Fédération Française des Combustibles, Carburants & Chauffage (FF3C) a réalisé un document destiné aux utilisateurs de fioul domestique pour leur chauffage. Ce livret, intitulé « Le plein d’infos sur votre chauffage au fioul », comprend deux parties. Il fait, d’abord, le point sur la réglementation relative aux appareils de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire neufs. Ensuite, il vous dit tout sur l’arrivée prochaine du biofioul F30!

Comprendre la réglementation sur les appareils de chauffage neufs

En première partie, le livret publié s’intéresse à la réglementation applicable en matière de chauffage. En effet, un décret gouvernemental relatif à l’installation des appareils de chauffage neufs dans les bâtiments est paru début janvier. Ce texte  fixe un plafond d’émissions de gaz à effet de serre pour tous les appareils de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire installés. La mesure entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Le document édité par la FF3C fait le point sur le décret et ses conséquences pour les ménages.

Connaître le biofioul, l’énergie des territoires

L’une des conséquences de cette nouvelle réglementation sera l’impossibilité de remplacer une chaudière fioul hors d’usage par un appareil identique. Seule l’installation d’une chaudière biocompatible F30 sera autorisée. Le biofioul F30 alimentera donc toutes les chaudières installées à partir du 1er juillet prochain. S’agissant d’une nouvelle énergie de chauffage, le biofioul F30 suscitent de nombreuses questions des consommateurs. Ainsi, la deuxième partie du nouveau document édité a pour objectif d’expliquer ce qu’est ce nouveau biocombustible liquide et d’informer largement sur son arrivée. Le F30 sera disponible à partir de juillet prochain. Pour toute information, contactez votre distributeur de fioul habituel qui pourra vous renseigner.

Où trouver le livret « Le plein d’infos sur votre chauffage au fioul »?

Vous pouvez télécharger le document au format PDF en cliquant ici. Vous pouvez également demander la version papier à votre distributeur de fioul habituel. 

 

Le décret officialisant le biofioul F30 est paru

Le décret n°2022-8 du 5 janvier 2022, réglementant l’installation d’équipements thermiques neufs dans les bâtiments a été publié au Journal Officiel du 6 janvier dernier. Ce texte concerne tous les bâtiments et s’applique au résidentiel comme au tertiaire.  Cette mesure réglementaire concrétise une étape majeure de la transition du fioul domestique vers un biocombustible liquide.  En effet, elle valide le biofioul F30 comme alternative au fioul 100% fossile.

L’installation de chaudières biocompatibles F30 autorisée

Le décret interdit l’installation, dans tous les bâtiments, d’appareils de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire dont les émissions de gaz à effet de serre sont supérieures ou égales à 300 g CO2eq/kWh PCI. Le texte entrera en vigueur le 1er juillet 2022.
Par conséquent, l’installation d’une chaudière neuve fonctionnant au fioul domestique 100 % fossile ne sera plus possible à partir du 1er juillet prochain. En revanche, l’installation d’une chaudière fonctionnant avec un biocombustible liquide respectant le plafond d’émissions fixé, tel le biofioul F30, sera autorisée. Ainsi, ce décret ouvre la voie au biofioul. Le F30 sera une véritable alternative, plus particulièrement pour les territoires n’ayant qu’un choix restreint de solutions.

A la publication du décret, les acteurs impliqués dans le développement du biofioul ont salué un texte ambitieux sur le plan environnemental et qui ménage le libre choix des consommateurs des territoires périurbains et ruraux.

Le libre choix des consommateurs préservé

En effet,  les utilisateurs de fioul domestique pour leur chauffage vivent en majorité en zones rurales et périurbaines. Lorsqu’ils auront à changer leurs équipements, ces ménages pourront choisir la solution la plus adaptée à leurs besoins. En optant pour le biofioul, ils pourront conserver leur mode de chauffage. Le passage du fioul traditionnel au biofioul ne nécessite qu’une éventuelle adaptation de l’environnement de la chaudière (cuve, distribution). Ainsi, le biofioul se place comme seule alternative immédiatement substituable au fioul 100 % fossile. C’est une solution techniquement fiable, écologiquement acceptable et économiquement soutenable pour les ménages.

Téléchargez le communiqué des acteurs de la filière biofioul au format PDF en cliquant ici.