LE CONTEXTE

Le biofioul, seule alternative crédible et durable au fioul 100% fossile

La seule alternative au fioul 100% fossile qui soit à la fois
techniquement fiable, écologiquement acceptable et économiquement soutenable pour les ménages,
c’est le biofioul, biocombustible liquide intégrant
une part croissante d’ester méthylique de colza (EMC).

En effet, contrairement à la pompe à chaleur par exemple, qui nécessite le démontage de la chaudière et sa mise à la casse ainsi que la neutralisation de la cuve à fioul, le biocombustible liquide de chauffage est substituable immédiatement au fioul d’origine fossile ; à 10% ou 20% d’EMC, il est compatible avec la quasi-totalité du parc de matériels existants, sans nécessité de remplacer sa chaudière et de neutraliser sa cuve. A 30% d’EMC, le biofioul F30 pourra être compatible avec la plupart des chaudières installées, sous réserve de changer le brûleur.

Le biofioul est un biocombustible liquide de chauffage, au sens de la directive européenne dite « énergie renouvelable ». Ainsi, le biofioul peut contribuer à l’atteinte de l’objectif de pénétration des EnR dans la consommation finale d’énergie en France fixé par la loi à hauteur de 33% en 2030 alors même qu’aujourd’hui, la France est très largement en-dessous de la trajectoire qu’elle s’est fixée (16,6% d’EnR dans la consommation finale brute d’énergie en 2019 pour un objectif de 23% en 2020).

Permettre aux consommateurs de conserver leurs matériels de chauffage tout en utilisant une énergie stockable en partie d’origine renouvelable, qui procure un chauffage efficace et agréable, c’est une solution pertinente, durable, adaptée à la transition énergétique et qui contribuera activement à la diminution des émissions de GES et à la progression des EnR dans le système énergétique français.