LES MATÉRIELS

La compatibilité des chaudières installées en question

La quasi-totalité du parc des chaudières installées devrait pouvoir accepter du biofioul F10 : il n’y aurait donc pas de nécessité pour les consommateurs de changer leurs chaudières. Concernant la compatibilité des chaudières actuelles avec le F30, des tests sont en cours.

Ainsi, afin de tester la compatibilité des matériels actuels, un expérimentation est en cours dans la région Rhône-Alpes, où 24 maisons individuelles sont chauffées au biofioul depuis plusieurs mois : la moitié des chaudières concernées fonctionnent au F10, contenant 10% de colza et l’autre moitié sont alimentées en F30, à 30% de colza.

Les spécifications actuelles du fioul domestique autorisent l’incorporation d’Emag jusqu’à 7% ; les matériels installés sont donc réputés compatibles avec un biofioul F7. À priori, et sous couvert des résultats du test rhônalpin en cours, ces matériels devraient pouvoir fonctionner sans problème avec un biofioul intégrant jusqu’à 10% d’énergie renouvelable, le F10.

Concernant le F30, il est probable qu’un changement de brûleur sera nécessaire mais suffisant pour la plupart des chaudières actuellement en fonctionnement. Les résultats des tests techniques sur la compatibilité des chaudières sont attendus d’ici à l’été 2021.