LES MATÉRIELS

La compatibilité des chaudières installées en question

Les chaudières actuellement en service sont conçues pour utiliser du fioul domestique dit « traditionnel ». Les spécifications techniques de ce fioul traditionnel prévoient un taux d’incorporation maximum de 7% d’ester méthylique d’acide gras (emag). Un travail de normalisation est en cours pour étendre l’incorporation à 10% (F10).

D’après les résultats des tests réalisés dans la région Rhône-Alpes, les chaudières installées devraient pouvoir accepter du biofioul F10. Ce F10 contiendra jusqu’à 10% d’ester méthylique de colza. Mais pour le moment, il n’est pas commercialisé.

Pour pouvoir utiliser du biofioul F30 dans une chaudière actuellement en service, il est nécessaire d’effectuer un changement de brûleur. Un brûleur biocompatible F30, spécialement conçu pour fonctionner avec du F30, doit être installé.

Par ailleurs, la vérification de l’ensemble de l’installation par un professionnel du chauffage est indispensable. En effet, certains matériaux ne sont pas compatibles avec l’emag de colza.

Il est important de rappeler qu’il n’y a aucune obligation de passer au biofioul, même après le 1er juillet 2022. Tant que votre chaudière fonctionne, vous pouvez l’alimenter en fioul domestique traditionnel si vous le souhaitez.